L’opération parking payant devrait rapporter de l’argent à la Ville, aujourd’hui elle lui en coûte.

Lorsque la majorité a lancé le projet du nouveau quartier du centre-Ville, il comprenait la réalisation par la Ville d’Andenne d’un parking public souterrain. Faute de moyens la ville a concédé la réalisation du parking souterrain au promoteur immobilier du nouveau quartier. En contrepartie, contre la volonté des citoyens et des commerçants, cette société a obtenu l’exploitation du parking payant en surface qu’elle a confié à la société Besix. Cette concession devait produire une ristourne à la Ville en lieu et place de l’achat du terrain par Besix.

Inscrite au budget en 2016, celle-ci disparaît du budget 2017 ! Que signifie cette disparition ? Le parking payant en surface n’engendre-t-il pas les résultats attendus ? La majorité a promis une gestion transparente du dossier, Ecolo attend toujours les informations et évaluation de la gestion de cette concession. En août dernier, on inaugure le parking souterrain. Avec un succès tout relatif apparemment puisque la majorité déclare aujourd’hui qu’elle veut donner « une meilleure visibilité au parking souterrain et en favoriser l’utilisation » en acquérant 20 000 chèques parking.

20 000 chèques parking pour qui ?

La Ville compte acheter 20.000 heures de parking pour en faire bénéficier les andennais qui utiliseront le parking souterrain lorsqu’ils se rendront aux services communaux qui déménageront vers la promenade des Ours.

Lire l’intégralité de notre communiqué de presse

Share This