Ensemble on est plus fort !

En décembre 2016, la SNCB annonçait aux voyageurs andennais la fermeture l’après-midi de leur salle des pas perdus. Les navetteurs ont retroussé leurs manches pour réclamer la réouverture. Ecolo a largement soutenu et promu l’action au niveau local et l’a relayée au niveau fédéral. Neuf mois d’obstination plus tard, des pourparlers entre la SNCB et la Ville sont en cours. A Andenne, la mobilisation citoyenne paie !

En décembre 2016, la SNCB met les usagers de la gare d’Andenne devant le fait accompli : à partir du 10 décembre, les voyageurs se présentant avant 7h et après 13h30 attendront le train à l’extérieur de la gare. Depuis le 1er mars, il n’y avait plus personne au guichet après 13h30 ; cette fois, les voyageurs sont expulsés ! Motifs ? Economies (de personnel, entre autres) et crainte de l’insécurité.

Lire l’intégralité de notre communiqué de presse

Share This